avril 2017

Le festival Urbanoïd se déroulera sur l’agglomération (et plus pour Bergerac) du 6 au 28 avril 2018.

Une exposition, des ateliers, des concerts….retrouvez le programme complet sururbanoidfestival.fr et sur la page  Facebook

Un Grand merci à Joce Office pour la conception graphique, à l’Agence Neko pour le site Internet, à Sandra Hernandez pour la relation presse ainsi qu’à tous nos partenaires, soutiens et sponsors. ( la DDCSPP, le CGET, le Conseil Départemental Dordogne Périgord, la Région Nouvelle-Aquitaine, le Grand Périgueux, la Communauté d'Agglomération de Bergerac, les villes de Boulazac, Marsac-sur-l'Isle , Périgueux et Coulounieix-Chamiers, Le Sans Réserve, Connexion Double H, Mars Hack Lab, Cultures Urbaines, BIJ Espace Jeune de Bergerac, Bergeride Crew, Médiathèque Louis Aragon, Parkour Périgueux, Centre de Préformation Le Relais, Péribus, Vans, Architecture Skateboards, Décathlon Skateboarding, La Gueule du Four, Springfield Bagels, L'ABoite à Légumes, Bières Artisanales de Marsac, Pierre Gobert Pâtissier, et Micromania)

 

avril 2018

Curbs, manual pad et rails vous attendent sur l’esplanade du bassin.

Ce petit spot éphémère, imaginé et conçu par les jeunes pratiquants de l'association sous forme de chantier participatif et pédagogique grâce à l’aide du Centre de préformation Le Relais (Foyer de la Beauronne) est ouvert à tous pendant tout le mois d’avril et peut être un peu plus….

Merci à nos partenaires (Le Centre de Pré-formation Le Relais, Décathlon Skateboarding, la CAF/MSA de la Dordogne, la Mairie de Périgueux et le Grand Périgueux).

Session d'inauguration le lundi 9 avril à partir de 18h00.

Le 27 avril vous pourrez retrouver les Anglais de Too Many T’s (carrément annoncés comme les nouveaux Beastie Boys) en compagnie de DNA, Atili Bandalero feat Tenah Bones et Fonky Bouli.

Plus d’info ici. On en profite donc pour vous les présenter plus en détails :

Originaire de Londres, le duo Too Many T’s pourrait rapidement s’arroger le trône laissé vacant par les Beastie Boys. Armés d’un fun factor gros comme ça, Leon Rhymes et Standaloft ont en effet retenu les frondeuses leçons de leurs aînés new-yorkais : feeling cuivré à l’ancienne d’un côté, assurance punk de l’autre. Et au milieu, un boom bap à basse fréquence imparable, que rehausse une dextérité intemporelle.

http://toomanyts.com/

https://www.youtube.com/user/TooManyTVs